Guide de l'emprunteur en crowdfunding

Si des questions subsistent, n'hésitez pas à nous contacter.

1. Qui peut emprunter ?

Conditions de sélection des projets et des porteurs de projet :
Toute entreprise enregistrée en France et ayant au moins un exercice comptable clos peut emprunter sur la plateforme Prexem. L'emprunteur doit cependant justifier d'un chiffre d'affaires au minimum de 90 000 euros et présenter une capacité de remboursement avérée.
La sélection des dossiers se fait en trois étapes rigoureuses :
(i) Nous évaluons quantitativement grâce à un algorithme propriétaire le risque du projet afin de déterminer le taux auquel l’entreprise peut emprunter.
(ii) Notre département analyse crédit procède à l’analyse fondamentale du dossier
(iii) Prexem décide de la mise en ligne du projet

2. Combien puis-je emprunter ?

Les sociétés peuvent emprunter entre 10 000 et 500 000 euros.

3. Quelles sont les durées de prêts proposées ?

Les prêts ont une maturité pouvant varier de 1 an à 5 ans.

4. A quel taux est ce que j’emprunte ?

Les taux sont fixés par Prexem. Ils varient en fonction de plusieurs critères dont la durée et la santé financière de la société. Notre algorithme contribue à la définition de ce taux à partir de nombreuses données macro et microéconomiques.

5. La plateforme Prexem exige-t-elle des garanties ?

Non, aucune garantie n’est demandée à l’emprunteur. Cependant, celui-ci s’engage formellement à rembourser la somme empruntée et les intérêts associés.

6. Quels documents ai-je besoin de fournir ?

Pour être éligible l’emprunteur devra présenter au moins un bilan comptable. Il devra simplement renseigner son numéro de SIREN, le montant et la durée souhaités sur le site.
Si le projet est retenu, un justificatif d'identité et de domicile du dirigeant en cours de validité, un justificatif de domcile de l'entreprise, la dernière liasse fiscale, le KBis et les statuts de la société, ainsi que le relevé d'identité bancaire de l'entreprise seront demandés.

7. Combien de temps faut-il pour recevoir la somme demandée ?

Les offres de prêts seront publiées sur le site sur une période de 30 à 60 jours pour convaincre les prêteurs du bien-fondé du projet.
L’emprunteur reçoit les fonds demandés dès la finalisation du financement.

8. Comment se passe le remboursement ?

Chaque mois l’emprunteur rembourse capital et intérêts. Les remboursements se font par prélevements automatiques.

9. Puis-je faire un remboursement anticipé ?

Oui, à tout moment l’emprunteur pourra procéder à un remboursement anticipé. Il ne paiera alors que le remboursement du capital et les intérêts calculés au prorata des jours écoulés depuis la dernière échéance de remboursement.

10. Est-ce que je peux faire plusieurs prêts ?

Oui. L’emprunteur pourra souscrire un nouveau prêt dès lors que le financement précédent sera finalisé, dans la limite légale d’un million d’euros par projet de développement (et non par entreprise).

11. Quelles informations propres à ma société sont mises en ligne ?

Un bref descriptif de la société et du projet sera visible publiquement sur la plateforme. Les informations financières seront divulguées uniquement aux prêteurs ayant finalisé leurs inscriptions sur la plateforme Prexem.

12. Que se passe-t-il si le montant souhaité n’est pas intégralement couvert par les prêteurs ?

Sauf cas exceptionnel de prolongation du financement validé par Prexem, la somme ne pourra pas être remise à l’emprunteur. Le projet sera alors clôturé.

13. Que se passe-t-il si j’ai un problème pour rembourser ?

Il est fortement recommandé de nous contacter dès que vous anticipez un problème de remboursement.

14. Comment s’organisent les remboursements ?

Vous n’avez rien à faire. Le remboursement se fera mensuellement par prélevements automatiques pour assurer le remboursement du capital et des intérêts aux prêteurs.

15. Y-a-t-il des frais pour l'emprunteur ?

Prexem prélève une commission de 3% HT du montant emprunté (seulement si votre projet est financé) et 1% du capital restant dû (service de gestion des remboursements).

Dans le cadre de son fonds de protection, 0,5% du montant emprunté sera transféré sur un compte séquestre qui appartient collectivement aux prêteurs.